Le pilotage d’entreprise, kesako ?
20 août 2020
La trésorerie, en toute sérénité
4 juin 2020

La valeur ajoutée du dirigeant

On dit souvent que l’entreprise se transforme comme le dirigeant se « transforme ». Il est vrai aussi que le rôle du dirigeant évolue en même temps que l’entreprise.

Le risque majeur du dirigeant est de devoir être partout et de devoir répondre à toutes les sollicitations. Il se disperse, fournit des efforts pour l’urgent, sans pouvoir se concentrer sur le plus important pour son entreprise.
Il ne peut pas manager correctement ses équipes qui se désengagent alors de plus en plus.

Il n’y a pas de solution unique pour répondre à cette situation.
La réponse dépend :

  • D’une part, des préférences du dirigeant et de ses domaines de compétences.
  • D’autre part, de ce qui est le plus important pour son entreprise.

En fonction de ses appétences et des besoins de l’entreprise, il doit déléguer une partie de ses missions opérationnelles.

Nous ne manquons pas de temps, mais nous en avons beaucoup dont nous ne savons pas tirer profit
[Sénèque]

Il faut se rappeler que le rôle premier du dirigeant se situe au niveau de la stratégie et du développement de son entreprise.
Ses autres rôles se partagent sur les différents domaines du pilotage d’entreprise. Selon l’entreprise et son organisation, il lui faudra se consacrer aux bonnes priorités.

  • Cela requiert une organisation personnelle bien alignée sur ces différents rôles. Or structurer son organisation personnelle est complexe.
  • Cela nécessite des pratiques managériales certaines, alors que le management n’est pas inné.

Il existe des méthodes pour progresser.
Progresser et atteindre ses objectifs est possible, quelles que soient ses pratiques actuelles.
Soyez-en convaincus

Contact